AFP

ASSOCIATION FRANÇAISE DE PSYCHIATRIE

Syndicat des Psychiatres Français - pour une santé mentale à dimension humaine -

Programme DPC de l'AFP

Programme 239121000018 / 23912100002

BOITE INFOS

Lieux :

AQNDC

Salle de conférence

92bis boulevard du Montparnasse

75014 PARIS

Pass sanitaire demandé

Dates : 

Reporté en 2022

Horaires :

9h00-12h30

14h00-18h00

Durée :

7 heures et demi

Délai d'accès : 

L'inscription est possible jusqu'a la veille de la session.

Accessibilité aux personnes en situation handicap : 

N’hésitez pas à nous faire connaître vos besoins spécifiques en contactant notre

référent handicap : Mme Solène CIRODDE 
09 83 73 00 17

solene.cirodde@odpc-cnqsp.org

 Tarif et modalités de prise en charge

Professionnels salariés :

Programme d'un montant de : 665 €​

Prise en charge dans le cadre d'une convention de formation.

L'ODPC-CNQSP est datadocké

Professionnels libéraux :

Le programme de DPC utilise 7 heures de DPC sur votre budget total.

 

Tarif : 665 €

Indemnisation supplémentaire par l'ANDPC

Une fois le programme finalisé et validé, l’ANDPC vous verse directement une indemnité complémentaire de 315 €

Quelles sont les catégories de professionnels concernées par ce programme ?

Psychiatrie générale

Méthode mobilisée et modalités d'évaluation

Conformément à l'avis du comité d'éthique de l'ANDPC du 17 décembre 2018, le programme de DPC mis en place par l’ODPC-CNQSP est valorisable au titre du DPC sous réserve de sa publication.

Il s’articule en deux temps : 

  • La participation aux sessions sous forme d'atelier DPC

  • Évaluation des connaissance par pré-test et post-test

  • Un temps de mise en œuvre et de mesure de l’action d’EPP suite à la formation  sur le lieu de travail.

  • méthode d'évaluation à froid : grille d'audit clinique

Qu'est-ce que le Développement Professionnel Continu ?

Le Développement Professionnel Continu (DPC) est une obligation que chaque professionnel de santé doit satisfaire dans le cadre d’un parcours de  trois ans en participant plusieurs actions de DPC (au moins deux sur trois ans).

Le DPC a pour objectif l’amélioration de la qualité des soins selon les méthodes et les modalités définies par la HAS associant deux activités : la mise à jour ou l’acquisition de connaissances, qui peut notamment se faire dans le cadre de la participation à un des sessions de DPC dans le cadre du Congrès et l’analyse des pratiques professionnelles assurée par l'ODPC-CNQSP en aval du Congrès.

Médecins Libéraux :

N'oubliez pas de vous inscrire aussi sur mondpc.fr

Inscription
Pré-requis

Pas de pré-requis pour cette formation

Objectifs de l'action DPC

Cette action DPC a pour objectifs principaux de :

  • 1. Définir les différences entre TCC et les thérapies d’inspiration psychodynamiques (TP) :

  • 2. Connaître les trois « vagues » évolutives des TCC : du comportement aux émotions et à la subjectivité.

  • 3. Connaître les modalités de prise en charge des TCD dans lesquelles sont associées des thérapies individuelles, des groupes d’entrainement aux habilités sociales, la place des consultations téléphoniques et l’importance de la collaboration des soignants.

  • 4. Savoir définir les indications différentielles des différentes TCC en fonction de la pathologie : intérêt de la TCD dans les conduites auto-agressives (tentatives de suicide, automutilation), de la TIP dans la dépression, les conduites d’échec et le retrait social par exemple.

  • 5. Juger de l’intérêt et de la cible des approches de remédiation cognitive dans la prise en charge des patients souffrant de schizophrénie et de trouble du spectre autistique.

Contenu de la partie présentielle​

Orateurs :  Isabelle AMADO-BOCARA, Manon BEAUDOUIN,  Jean-Louis GRIGUER, François LELORD,

Yves MANELA,  François NAUDY, Hassan RAHIOUI

Accueil/Introduction  

Échanges Tout de table virtuel de présentation

  • Présentation des intervenants et des objectifs de la formation

  • Recueil des attentes des participants

La place des émotions en Thérapies Comportementales et Cognitives

Présentation plénière par Powerpoint suivie d’une discussion Publication dans la Revue « Psychiatrie Française »

Présentation de la troisième vague des TCC, avec un accent tout particulier sur la place essentielle accordée aux émotions.

Après une présentation historique de la genèse des concepts fondateurs et des différentes « vagues », nous présenterons les principales manières d’aborder les émotions en période aigue ou à titre préventif. Enfin seront abordés la question des différences entre TCC et psychothérapies psychodynamiques.

Au cours de cet séquence seront plus particulièrement abordés les points suivants :

  • la notion d’émotion en tant qu’expérience

  • les conséquences sur la « troisième vague » des TCC

  • la notion d’acceptation -les rapports des TCC avec la méditation en pleine conscience

  • la TCC en tant que traitement « prescripteur » vs les TP en tant que « cadre »

  • Échanger avec les participants

Prise en charge des états limites par la Thérapies Comportementales dialectiques de Linehan

Présentation plénière suivie d’une discussion Publication dans la Revue « Psychiatrie Française »

Le trouble de la personnalité borderline (TPB) ne bénéficie pas suffisamment de prises en charge thérapeutiques adaptées aux particularités et aux besoins des personnes qui en sont atteintes.

La Thérapie Comportementale Dialectique (TCD) a montré son efficacité dans la prise en charge du TPB, notamment chez des personnes ayant des comportements de mise en danger.

Ce mode de traitement, validé empiriquement, s’inscrit dans la troisième vague des thérapies cognitivocomportementales.

La TCD repose sur l’acquisition de nouvelles compétences psychosociales afin d’améliorer la gestion émotionnelle, lutter contre la détresse émotionnelle, pratiquer la pleine conscience et renforcer l’affirmation de soi.

Les différentes composantes de la TCD vous seront exposées au cours de cette présentation.

Au cours de cet exposé seront plus particulièrement abordés les points suivants :

  • l’importance de la coordination des différents modes d’intervention (en groupe vs individuelle)

  • l’importance de l’analyse des mouvements émotionnels susceptibles de provoquer des passages à l’acte et des conduites de résilience que peut apporter le thérapeute (notamment contacts téléphoniques) -différencier les conduites manipulatoires de celles liées à un état de détresse -comprendre la dimension « dialectique » en rapport avec les mécanismes de défense des TPB

  • Échanger avec les participants

La Thérapie Interpersonnelle : une psychothérapie efficace de la dépression

Présentation plénière suivie d’une discussion Publication dans la Revue « Psychiatrie Française »

Développée par Klerma, Paykel et Weissman, la thérapie interpersonnelle (TIP) occupe une place de choix dans les guidelines internationales. Elle s’intéresse à une cible d’action particulièrement intéressante : le lien interpersonnel. Afin de faire découvrir cette psychothérapie brève et structurée, nous présenterons :

  • ses fondements théoriques,

  • ses indications et son efficacité,

  • les principes du travail TIP dans la dépression et le trouble bipolaire,

Au cours de cet exposé seront plus particulièrement abordés les points suivants :

  • l’analyse du lien selon le modèle Knapp

  • différence entre lien interpersonnel et attachement

  • la sécurisation du lien thérapeutique à travers l’analyse du lien interpersonnel

  • expression des besoins et survenue de la dépression

  • l’importance de la structuration de la prise en charge, illustrée par la prise en charge de la dépression

  • Échanger avec les participants

Synthèse de la matinée

[Échanges/Débat]

- Rappeler les grands messages

- Discussion avec les intervenants

Les Thérapies Interpersonnelles : de la recherche à la pratique

Présentation plénière suivie d’une discussion Publication dans la Revue « Psychiatrie Française »

Développée dans le cadre de la recherche sur le traitement de la dépression de l’adulte, la TIP aide les patients à résoudre une crise interpersonnelle comme un moyen à la fois d'améliorer leurs relations et de soulager leurs symptômes. Pour ce faire, elle les implique dans une démarche d’utilisation de la compréhension de leur communication et d’expression de leurs sentiments dans le but d’améliorer les situations interpersonnelles et de mobiliser des soutiens sociaux. Le cadre de son intervention se situe dans quatre domaines clés que sont le deuil pathologique, les conflits interpersonnels, le déficit interpersonnel et les transitions de rôle ou changement de statuts

Au cours de cet exposé seront plus particulièrement abordés les points suivants :

 

  • l’apport de la théorie de l’attachement dans le développement des TIP

  • la TIP au-delà d’une approche catégorielle : la résilience par le lien social

  • le travail dans l’ici et maintenant de la relation thérapeutique en résonnance avec ses difficultés d’adaptation sociale

  • les indications autre que la dépression Échanger avec les participants

La remédiation cognitive

Présentation plénière suivie d’une discussion Publication dans la Revue « Psychiatrie Française »

La remédiation cognitive est un des aspects importants des thérapies psychosociales. Elles connaissent un développement majeur sur notre territoire depuis un décret paru en janvier 2020. Ce dernier privilégie les techniques pragmatiques visant à favoriser l’inclusion de patients souffrant de schizophrénie ou de troubles du spectre de l’autisme, si ce n’est, d’un point de vue idéaliste, leur rétablissement. Ces approches multidisciplinaires de réhabilitation psychosociale redessinent l’offre de soins en ambulatoire, créant de nouveaux modèles d’hôpitaux de jour ou de plateforme territoriales de réhabilitation. De nouveaux métiers du soin apparaissent : pair aidant, patients experts, soignant gestionnaires de cas, ou chargés d’insertion professionnelle accompagnant la personne concernée.

Au cours de cette intervention seront plus particulièrement abordés les points suivants :

  • la notion de handicap

  • la notion de rétablissement

  • la notion de réhabilitation

  • l’importance de la coordination pluridisciplinaire des prises en charge

 

Échanges avec les participants

Étude de cas

Présentation plénière suivie d’une discussion Publication dans la Revue « Psychiatrie Française »

Présentation par Frédérique Devienne de l’œuvre « Face aux ténèbres » de William Styron, récit autobiographique de sa dépression.

Observation commentée par :

  • Yves Manela, psychiatre, psychanalyste

  • François Lelord, psychiatre, écrivain, comportementaliste

  • Fabien Andraud , psychiatre, TIP

  • Alexis Chiari, psychiatre, psychanalyste

  • Isabelle Amado-Bocara, psychiatre, cognitiviste

 

Discussion et débat avec la salle

Échanger avec les participants

Synthèse de la formation

[Questions/réponses Post test Audit clinique Questionnaire évaluation formation]

S’assurer de l’atteinte des objectifs par rapport aux attentes des participants

  • Discussion/Débat avec les intervenants

  • Présenter la démarche qualité et la méthode EPP

  • Évaluer la formation