AFP

ASSOCIATION FRANÇAISE DE PSYCHIATRIE

Syndicat des Psychiatres Français - pour une santé mentale à dimension humaine -

Programme DPC de l'AFP

Programme 23912200006

L’animal : intérêts psychopathologiques et thérapeutiques en psychiatrie. Résistances et médiations

BOITE INFOS

Lieux :

AQNDC
Salle de conférence
92bis boulevard du Montparnasse
75014 PARIS

Dates : 

Vendredi 25 novembre 2022

Horaires :

9h00-12h30
14h00-18h15

Durée :

7h15 heures en présentiel

Délai d'accès : 

L'inscription est possible jusqu'a la veille de la session.

Accessibilité aux personnes en situation handicap : 

N’hésitez pas à nous faire connaître vos besoins spécifiques en contactant notre
référente handicap : Mme Solène CIRODDE
Tel : 09 83 73 00 17
solene.cirodde@odpc-cnqsp.org

Tarif et modalités de prise en charge

Professionnels salariés :

Prise en charge dans le cadre d'une convention de formation.

L'ODPC-CNQSP est certifié Qualiopi

Professionnels libéraux :

Le programme de DPC utilise 7 heures de DPC sur votre budget total.

Indemnisation supplémentaire par l'ANDPC

Une fois le programme finalisé et validé, l’ANDPC vous verse directement une indemnité complémentaire de 315 €

Qu'est-ce que le Développement Professionnel Continu ?

Le Développement Professionnel Continu (DPC) est une obligation que chaque professionnel de santé doit satisfaire dans le cadre d’un parcours de  trois ans en participant plusieurs actions de DPC (au moins deux sur trois ans).

Le DPC a pour objectif l’amélioration de la qualité des soins selon les méthodes et les modalités définies par la HAS associant deux activités : la mise à jour ou l’acquisition de connaissances, qui peut notamment se faire dans le cadre de la participation à un des sessions de DPC dans le cadre du Congrès et l’analyse des pratiques professionnelles assurée par l'ODPC-CNQSP en aval du Congrès.

Méthode mobilisée et modalités d'évaluation

Conformément à l'avis du comité d'éthique de l'ANDPC du 17 décembre 2018, le programme de DPC mis en place par l’ODPC-CNQSP est valorisable au titre du DPC sous réserve de sa publication.

Il s’articule en deux temps : 

  • La participation aux sessions sous forme d'atelier DPC

  • Évaluation des connaissances par pré-test et post-test

Inscription

Médecins Libéraux :

N'oubliez pas de vous inscrire aussi sur mondpc.fr

Quelles sont les catégories de professionnels concernées par ce programme ?

Psychiatre
Pédopsychiatre

Pré-requis

Pas de pré-requis pour cette formation

Objectifs de l'action DPC

Cette action de formation DPC a pour objectif d’améliorer les compétences des
professionnels de santé dans leurs actions thérapeutiques et plus particulièrement :
• Améliorer les compétences des soignants pour mieux traiter les pathologies résistantes
• Améliorer les compétences des soignants dans les approches psychothérapeutiques
non verbales et facilitatrices de la communication verbale.
• Améliorer les attitudes des soignants dans les pathologies résistantes.
• Mieux comprendre les conduites régressives induites par les pathologies résistantes
• Améliorer les interactions entre les professionnels de la médiation animale et les
psychiatres non seulement pour une meilleure connaissance des bases théoriques sous
tendant le travail de chacun, mais également pour en améliorer les indications et leurs
apports dans une prise en charge globale.

Contenu de la partie présentielle​

Orateurs : 

Paul-Laurent ASSOUN, Enora BADUEL, Thierry BEDOSSA, Patrice BELZEAUX, Florence BURGAT, Florence GAUNET, Marine GRANDGEORGE, Sarah JEANNIN, Michel KREUTZER, Cifre Angélique LAMONTAGNE, Delphine MORALI COURIVAUD

Accueil / Introduction

Diaporama Échanges Pre-test

- Présentation des intervenants et des objectifs de la formation

- Pre-test

- Recueil des attentes des participants


L’« anima demens » et la « pathologia »

Présentation plénière - Exposé oral avec diaporama

Étudier la notion de folie (démentia) animale :

Elle peut se diviser d’une part en pathologia : cas relatifs à un dysfonctionnement natif du cerveau, somatique et d’autre part en anima (vie) demens, relation avec la vie. Celle-ci peut apparaître lorsque les animaux sont extraits de leur univers ancestral et que leurs activités sont contraintes, et les processus naturels dévoyés. Mais ces « ruptures » ne sont pas les seules en cause, les liens affectifs et sociaux que les animaux entretiennent avec leurs congénères, et les humains, sont non seulement une source de transmission de savoir et de coutumes, mais sans doute un terrain de diffusion pour la démentia et la pathologia.

Objectifs : Mettre en évidence, chez les animaux, sauvages ou domestiques, des liens affectifs et sociaux à l’origine de modes de transmission non verbaux d’usage et de coutumes, dont les dévoiements produisent des dysfonctionnements comportementaux.

Synthèse de la Séquence

Échanges avec les participants : questions/réponses

- Discussion et échanges avec les participants


La thèse freudienne d’un appareil psychique chez les animaux supérieurs

Présentation plénière - Exposé oral avec diaporama

Expliciter et tirer les conséquences d’une affirmation de Freud d’une importance capitale pour la compréhension du statut de la psyché en général, humaine et animale.

Freud écrit ceci : « Ce schéma général d’un appareil psychique est valable aussi pour les animaux supérieurs qui ont avec l’homme une ressemblance psychique. Il convient d’admettre l’existence d’un surmoi partout où, comme chez l’homme, l’être a dû subir, dans son enfance, une assez longue dépendance. La distinction du moi d’avec le ça est un fait indéniable. ».

Objectifs : Observer les valeurs et limites de la psychologie comparative entre les animaux supérieurs et l’humain. Rôle clé dans la construction psychique de la dépendance infantile initiale, et de la prématuration de la naissance au regard du développement cérébral, notamment chez les mammifères.


Place de la psychiatrie animale, (1964) dans le maître livre d’Henri Ey : La conscience (1963)

Présentation plénière - Exposé oral avec diaporama

Expliquer comment s’intègrent, dans l’étude phénoménologique de l’Être et le Devenir conscient, les données de psychiatrie animale (ouvrage de référence publié en 1963). Instincts, pulsions, actualités de éléments phylogénétiques et « archaïques ».

Objectif : Comprendre comment intégrer tout en tenant compte du risque anthropomorphique, un continuum entre les animaux et l’homme dans une psychiatrie tant anthropologique que naturaliste.


De l’angoisse animale à l’animalité du surmoi : pulsion et culture

Présentation plénière - Exposé oral avec diaporama

Comprendre les animaux et le développement infantile humain : le surmoi comme clé de voute de l’appareil psychique humain (et apparentés ?), et comme intégration de la dimension dite animale et sa différenciation.

Objectif : Observer la place au regard de l’animalité, du surmoi entre régressions, pulsions et culture (protocultures animales ?) et vie sociale.

Synthèse globale des 3 Séquences précédentes

Échanges avec les participants : questions/réponses

- Discussion et échanges avec les participants


De l’engagement en médecine vétérinaire aux pratiques comportementales : parcours et aboutissements

Présentation plénière - Exposé oral avec diaporama

Expliquer comment passe-t-on, sans échange verbal bilatéral, de la médecine vétérinaire « classique » au comportementalisme animal.

L’une des particularités des consultations de comportement est que, contrairement aux consultations médicales, il existe bien souvent une intrication entre le comportement indésirable que présente l’animal et son environnement (physique et/ou relationnel). Dans la prise en charge, nous concevons l’animal-patient comme faisant partie d’un système. Notre approche est à la fois systémique et holistique: nous travaillons à la frontière entre les sciences éthologique, psychologique, vétérinaire, sociologique et

l’Ethique.

Objectif : Développer en psychiatrie la dimension holistique et systémique dans les pathologies résistantes. Intérêts de la médiation animale.

Synthèse de la séquence

Échanges avec les participants : questions/réponses

Discussion et échanges avec les participants, centrées sur la dimension animale


L’animal compagnon des enfants avec trouble du spectre autistique

Présentation plénière - Exposé oral avec diaporama

Observer les liens entre les enfants avec troubles autistiques et les animaux.

Depuis les premières observations dans les années 1960 de Boris Levinson, psychiatre américain, bon nombre d’histoires se sont multipliées sur les liens particuliers que tissent des enfants avec trouble du spectre autistique (TSA) et les animaux. Qu’ils s’agissent d’un animal de compagnie, chien d’éveil ou encore de médiation animale, la recherche montre elle aussi que ces relations interspécifiques apportent de nombreux bénéfices. Après une revue de ces apports, nous aborderons quelques-unes des pistes de mécanismes sous-jacents pouvant les expliquer : force de l’attachement, régulation du répertoire comportemental et rôle de l’attention visuelle ; tout autant de pistes non-exclusives actuellement explorées par de nombreuses équipes de recherche dans le monde.

Objectif : Observer la médiation animale dans les TSA : bénéfices et mécanismes sous-jacents.

Synthèse de la séquence

Échanges avec les participants : questions/réponses

Discussion et échanges avec les participants


La synchronisation comportementale du chien sur le comportement de l’humain, un pilier des interactions humain-chien

Présentation plénière - Exposé oral avec diaporama

Présenter une caractéristique comportementale fascinante du chien : celle de sa synchronisation comportementale sur le comportement de l’humain, ce mécanisme de la médiation animale. La synchronisation comportementale se produit lorsqu’au moins deux individus proches spatialement produisent le même comportement en même temps. La synchronisation comportementale existe au sein de nombreuses espèces sociales, on parle de synchronisation intraspécifique. Elle peut également intervenir à l’échelle interspécifique. Cette synchronisation comportementale se fonde sur un mécanisme neuronal particulier : la résonance motrice.

Objectif : Observer la sensitivité rythmique et médiation animale.

Synthèse de la séquence

Échanges avec les participants : questions/réponses

Discussion et échanges avec les participants


La place des thérapies assistées par l’animal dans la prise en charge des victimes d’accidents traumatiques

Présentation plénière - Exposé oral avec diaporama

Etudier l’expérience clinique et thérapeutique d’une psychiatre, spécialiste des psychotraumatismes, de l’usage de la médiation animale chez des traumatisés du Bataclan.

Objectif : Observer l’intérêt de la thérapie assistée par l’animal dans les traumatismes, régressions et certaines psychoses et dépressions résistantes.

Synthèse de la séquence

Échanges avec les participants : questions/réponses

Discussion et échanges avec les participants


Présentation plénière en présence de l’animal médiateur

Présenter l’expérience clinique d’une psychologue intervenant en thérapie assistée par l’animal dans différentes institutions, dont des EHPAD.


Synthèse de la formation

Échanges avec les participants - Post test - Questionnaire satisfaction formation

- S’assurer de l’atteinte des objectifs par rapport aux attentes des participants

- Répondre aux dernières questions

- Post test

- Évaluer la formation