AFP

ASSOCIATION FRANÇAISE DE PSYCHIATRIE

Syndicat des Psychiatres Français - pour une santé mentale à dimension humaine -

Programme DPC de l'AFP

Programme 23912200003 / 23912200004

Troubles de l'apprentissage : comment les enfants réussissent ou échouent à apprendre aujourd'hui ?

BOITE INFOS

Lieux :

AQNDC
Salle de conférence
92bis boulevard du Montparnasse
75014 PARIS

Dates : 

Vendredi 25 mars 2022

Horaires :

9h00-12h45
14h15-18h15

Durée :

7 heures en présentiel ou
7 heures en distanciel

Délai d'accès : 

L'inscription est possible jusqu'a la veille de la session.

Accessibilité aux personnes en situation handicap : 

N’hésitez pas à nous faire connaître vos besoins spécifiques en contactant notre
référente handicap : Mme Solène CIRODDE
Tel : 09 83 73 00 17
solene.cirodde@odpc-cnqsp.org

Tarif et modalités de prise en charge

Professionnels salariés :

Prise en charge dans le cadre d'une convention de formation.

L'ODPC-CNQSP est certifié Qualiopi

Professionnels libéraux :

Le programme de DPC utilise 7 heures de DPC sur votre budget total.

Indemnisation supplémentaire par l'ANDPC

Une fois le programme finalisé et validé, l’ANDPC vous verse directement une indemnité complémentaire de 315 €

Qu'est-ce que le Développement Professionnel Continu ?

Le Développement Professionnel Continu (DPC) est une obligation que chaque professionnel de santé doit satisfaire dans le cadre d’un parcours de  trois ans en participant plusieurs actions de DPC (au moins deux sur trois ans).

Le DPC a pour objectif l’amélioration de la qualité des soins selon les méthodes et les modalités définies par la HAS associant deux activités : la mise à jour ou l’acquisition de connaissances, qui peut notamment se faire dans le cadre de la participation à un des sessions de DPC dans le cadre du Congrès et l’analyse des pratiques professionnelles assurée par l'ODPC-CNQSP en aval du Congrès.

Méthode mobilisée et modalités d'évaluation

Conformément à l'avis du comité d'éthique de l'ANDPC du 17 décembre 2018, le programme de DPC mis en place par l’ODPC-CNQSP est valorisable au titre du DPC sous réserve de sa publication.

Il s’articule en deux temps : 

  • La participation aux sessions sous forme d'atelier DPC

  • Évaluation des connaissances par pré-test et post-test

Inscription

Médecins Libéraux :

N'oubliez pas de vous inscrire aussi sur mondpc.fr

Quelles sont les catégories de professionnels concernées par ce programme ?

- Psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent
- Psychiatrie générale
- Neurologie
- Neuropsychiatrie

Pré-requis

Pas de pré-requis pour cette formation​

Objectifs de l'action DPC

objectifs plus spécifiques :

- Améliorer les compétences des soignants pour mieux traiter les troubles de l’apprentissage de l’enfant
- Améliorer les compétences des soignants concernant les sciences de l’éducation et les bases pédagogiques classiquement utilisées par les enseignants pour aider les enfantsélèves à faire face à leurs difficultés scolaires,
- Améliorer les aptitudes des soignants à interagir avec les enseignants,
- Mieux comprendre les enfants qui présentent des troubles des apprentissages et améliorer leur prise en charge globale,
- Améliorer les interactions entre pédopsychiatres et enseignants par une meilleure connaissance des bases théoriques sous tendant le travail de chacun

Contenu de la partie présentielle​

Orateurs : 

Pascal BOUCHARD, Grégoire BORST, Emmanuel BRASSAT, Nicole CATHELINE, Luc Henry CHOQUET,
Edouard GENTAZ, Denis KAMBOUCHNER, Laurent LESCOUARCH, Philippe MEIRIEU, Mario SPERANZA

Accueil / Introduction

Diaporama Échanges Pre-test

  • Présentation des intervenants et des objectifs de la formation

  • Recueil des attentes des participants

Etat des lieux des troubles des apprentissage

Présentation plénière Exposé oral avec diaporama, Échanges avec les participants : questions/réponses

Comprendre l’épistémologie des prescriptions sur les apprentissages :

les raisons du pédagogue sont-elles seulement pragmatiques ?

  • Les sciences cognitives s’intéressent exclusivement à l’efficacité de l’apprentissage, sans se soucier ni des contenus, ni des valeurs, ce qui peut accroitre les problèmes lorsque les processus d’apprentissage sont troublés.

  • Présenter les valeurs que transmettraient, sans en avoir pleinement conscience, des enseignants qui respecteraient scrupuleusement un protocole scientifiquement établi

  • Présenter les objectifs que doit, légitimement viser l’École, avec quels moyens. Etudier à quelles conditions le dialogue entre les sciences de la cognition et l’école peut-elle être fructueux ?

  • Comprendre en quoi l’irruption des neurosciences et des sciences cognitives, qui mettent l’accent sur l’efficacité des protocoles didactiques, modifie, la transmission culturelle qui fait l’essence de l’école ?

  • Présenter et détailler l’efficacité de la transmission.

Point de vue de la pédopsychiatrie sur les conditions d’apprentissage

Présentation plénière Exposé oral avec diaporama, Échanges avec les participants : questions/réponses

  • Etudier en s’appuyant sur les avancées des neurosciences concernant les mécanismes neuro cognitifs impliqués dans les apprentissages, les données récentes concernant leurs conditions psychologiques.

  • Décrire la notion de confiance épistémique (Fonagy et al) qui, par l’intermédiaire de l’Attachement, fait des facteurs relationnels une dimension majeur des fonctionnements cognitifs.

  • Etudier les considérations neuroscientifiques les plus modernes avec une relecture des conceptions psychologiques et relationnelles qui ont constitué le socle classique d’une pédopsychiatrie exigeante scientifiquement dans l’ensemble des domaines impliqués.

Politiques éducatives et systèmes de pensées dans les troubles de l’apprentissage

Présentation plénière Exposé oral avec diaporama, Échanges avec les participants : questions/réponses

Démontrer si l’Ecole est le champ clos de conflits idéologiques ?

  • Revoir et comprendre les circonstances des enfants en échec à l’école du pendant longtemps, les diagnostiques des troubles à l’origine des difficultés d’apprentissage (problèmes d’audition ou de vue, une déficience intellectuelle, ou des difficultés psychologiques…), dus aux méthodes d’apprentissage ?

  • Arrivent alors « l’homme neuronal », puis « les neurones de la lecture », la psychologie du développement prend le pas sur la psychologie clinique. Mais la science peut-elle trancher une question pédagogique ? qu’il s’agisse de lecture ou de tout autre sujet…

  • Que sommes-nous en droit d’attendre de l’imagerie cérébrale ? les études randomisées sont-elles pertinentes, s’agissant des politiques d’éducation ?

  • Sur quelles bases refondre le dialogue entre médecins et pédagogues ? Approfondir la question pédagogique dans les troubles de l’apprentissage à travers :

  • Intervention récente des neurosciences en pédagogie.

  • L’étude des processus cérébraux donne-t-elle lieu à des hypothèses nouvelles quant au fonctionnement de l’intelligence et aux apprentissages ?

Apport des sciences Cognitives

Présentation plénière Exposé oral avec diaporama, Échanges avec les participants : questions/réponses

Décrire les fonctions exécutives et méta cognition au laboratoire et dans la classe

  • Observer comment l’école peut-elle enseigner les fonctions exécutives dont la maîtrise est la condition des apprentissages. De quels moyens dispose-t-elle ? La constitution de l’école en groupements d’une vingtaine d’enfants du même âge est-elle favorable à sur acquisition ?

Présenter les sciences de la cognition, leurs apports théoriques et les limites de leur mise en œuvre

Les pédagogies différentes

Présentation plénière Exposé oral avec diaporama, Échanges avec les participants : questions/réponses

Présenter ce qui se mesure et ce qui est de l’ordre du qualitatif dans l’évaluation de l’aide apportée aux enfants et au-delà, dans l’évaluation de diverses démarches pédagogiques.

Apprentissages

Présentation plénière Exposé oral avec diaporama, Échanges avec les participants : questions/réponses

que s’il est important d’intégrer les avancées incontestables des neurosciences concernant les troubles de l’apprentissage, elle démontre également que cela ne peut suffire à dépasser ses difficultés ou en moins d’en réduire les conséquences sur les enfants les familles et les professionnels de l’éducation et du soin.

La contribution de la neuroéducation et le reste : une hypothèse anxieuse en remaniement constant

Présentation plénière Exposé oral avec diaporama, Échanges avec les participants : questions/réponses

Les sciences cognitives ont fourni depuis 1990 des résultats indéniables mais peinent à fonder les préconisations sur les apprentissages en adoptant une conception technocratique où des experts sont seuls à l’initiative d’orientations censées être appliquées en faisant table rase des acquis des disciplines qui ont nourri la réflexion pédagogique et thérapeutique, et en mettant en œuvre des pratiques d’enseignement ou de soin qui font reculer la place des professionnels.

Synthèse de la formation

Echanges avec les participants Post test Questionnaire satisfaction formation

S’assurer de l’atteinte des objectifs par rapport aux attentes des participants - Répondre aux dernières questions - Post test - Évaluer la formation